Espèce(s) du genre Linum

Linum austriacum

- Linum austriacum (Lin d’Autriche)

Linum austriacum
Linum austriacum
Linum austriacum
Linum austriacum


Les photos ont été prises en dehors de la région, mais l’espèce est présente en Poitou-Charentes

Plante vivace, glabre, à souche ligneuse ; tiges de 10-30 cm., sous-ligneuses à la base, anguleuses ; feuilles alternes, spatulées ou lancéolées, bordées d’une membrane transparente et lisse, à 1-3 nervures, munies de 2 petites glandes à la base, les florales dernières subopposées ; fleurs jaunes, grandes, de 3 cm., de long, subsessiles, en cymes corymbiformes ; sépales lancéolés, dépassant plus ou moins la capsule ; pétales 3-4 fois plus longs que les sépales, à onglets soudés ; stigmates en massue ; capsule ovale-acuminée.

Coteaux calcaires de la Provence, du Languedoc, du Roussillon ; remonte dans les Hautes-Alpes, Basses-Alpes, Drôme, Ardèche, Lozère, Aveyron. Espagne ; Italie ; Dalmatie.



Linum bienne

- Linum bienne (Lin bisannuel)

Linum bienne
Linum bienne
Linum bienne


Plante annuelle, bisannuelle ou pérennante. Les tiges font de 30 à 60 cm. Les feuilles sont alternes, linéaires-lancéolées, à 1-3 nervures.
Les fleurs, d’un bleu clair, sont assez grandes, longuement pédicellées. Les pétales sont 2 fois plus longs que les sépales.

On trouve ce lin sur les pelouses et coteaux, dans tout le Midi, l’Ouest et le Centre, jusque dans le Rhône, le Cantal, le Cher, la Seine-Inférieure et la Corse.

Photos : avril 2009



Linum catharticum

- Linum catharticum (lin purgatif)

Linum catharticum
Linum catharticum


Linum catharticum
Linum catharticum


Linum catharticum
Linum catharticum
Linum catharticum


Linum catharticum

photos : Surgères, mai 2008

Plante annuelle, naine ou petite, grêle, glabre. Feuilles opposées, oblongues à lancéolées, à 1 nervure. Fleurs petites, en grappes, blanches avec le centre jaune de 4 à 6 mm. Lieux herbeux, surtout en terrain calcaire. Mai-septembre.



Linum tenuifolium

- Linum tenuifolium ( Lin à feuilles étroites, Lin à feuilles menues, Lin à feuilles ténues )

Linum tenuifolium

Lin à feuilles étroites

Linum tenuifolium

Lin à feuilles étroites

Linum tenuifolium
Linum tenuifolium
Linum tenuifolium


Photos : canal de Rompsay, juin 2008

Plante vivace, à souche sous-ligneuse ; tiges de 10-30 cm., ascendantes ou dressées, glabres dans le haut ; feuilles alternes, rapprochées, linéaires en alène, raides, à 1 nervure ; fleurs d’un rose clair ou lilas pâle, pédicellées, en cymes corymbiformes ; sépales lancéolés, longuement acuminés-subulés, ciliés-glanduleux, à 1 nervure, dépassant sensiblement la capsule ; pétales obovales, brièvement acuminés au sommet, 2-3 fois plus longs que les sépales ; stigmates en tête ; capsule ovoïde.

Coteaux et pelouses sèches des terrains calcaires, dans presque toute la France.



Linum trigynum

- Linum trigynum (Lin à trois styles)

Linum trigynum
Linum trigynum


Linum trigynum
Linum trigynum


photos : Bords (17), mai 2009

Plante annuelle, à racine grêle ; tiges de 10-30 cm., grêles, arrondies, à rameaux filiformes, glabres ; feuilles alternes, linéaires-lancéolées, fortement atténuées à la base, un peu rudes aux bords, à 1 nervure ; fleurs jaunes, petites, de 1 cm., à pédicelles aussi longs que le calice, espacées sur les rameaux et formant un corymbe très lâche ; sépales ovales-lancéolés, brièvement acuminés, dépassant peu la capsule ; pétales 1 fois plus longs que les sépales ; stigamtes en tête ; capsule petite, globuleuse.

Bois et coteaux sablonneux ; dans tout le Midi, jusqu’à la Loire ; rare ou nul dans le Nord.