Espèce(s) du genre Primula

Primula officinalis

- Primula officinalis (Coucou)

Corolle à partie inférieure creusée en coupe, ordinairement d’un beau jaune ; feuilles brusquement rétrécies en pétioles.

Primula officinalis
Primula officinalis

Coucou

Primula officinalis

Coucou

Primula officinalis

Coucou

Primula officinalis
Primula officinalis
Primula officinalis
Photos : mars 2008, Frontenay Rohan-Rohan

Selon une légende, les coucous auraient poussé la première fois là ou saint Pierre aurait laissé tombé ses clés.
Le nom Coucou tient au fait que ses fleurs s’épanouissent au début du printemps, lorsque le coucou fait entendre ses premiers chants.

Utilisations Médicinales :

Les pétales séchés de coucou sont un expectorant stimulant, un sédatif, et un antispasmodique. Ils sont administrtés en infusion ou teinture contre l’agitation et l’insomnie, la bronchite et la coqueluche.



Primula vulgaris

- Primula vulgaris (Primevère commune)

Primula vulgaris
Primula vulgaris
Primula vulgaris


* Plante vivace de 5-15 cm., à pédicelles ordinairement radicaux, velus-laineux, égalant à peu près les feuilles, à la fin couchés ; feuilles obovales, insensiblement atténuées en pétiole, inégalement dentées, velues et pâles en dessous, ridées-réticulées ; fleurs d’un jaune soufre (rarement rougeâtre) avec 5 taches orangées à la base, dressées, solitaires, inodores ; calice vert, velu_laineux sur les angles, divisé presque jusqu’au milieu en lobes lancéolés-acuminés ; corolle à limbe plan, large de 2-3 cm., à gorge plissée ; capsule ovale, dépassant un peu le tube du calice appliqué sur elle.

* Haies, bois, près, çà et là dans une grande partie de la France. Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.

Photos : Les Nouillers, mars 2011